Préparer son entretien de recrutement

L'objectif d'un entretien de sélection est que les deux parties (l'entreprise et le candidat) se connaissent, communiquent sur leurs projets et valident la possibilité de travailler ensemble.

L'entretien de recrutement s'apparente un peu à une négociation commerciale au cours de laquelle l'adéquation entre la prestation proposée par le commercial et les besoins de son client est recherchée, puis, le cas échéant, un accord est trouvé sur le prix proposé.

Il y a 3 étapes dans un entretien de recrutement :

Avant l'entretien : • Lors de la prise de rendez-vous, veillez à bien noter la date en reformulant le « jour de la semaine – la date – l'heure ». • Demandez le nom de la personne qui va vous recevoir et sa fonction (l'entretien peut être différent selon qu'il s'agit d'une personne des ressources humaines – plus généraliste – ou d'un supérieur hiérarchique connaissant votre métier dans le détail). • vérifier l'adresse exacte, si besoin savoir comment s'y rendre. • Renseignez-vous sur l'entreprise pour adapter votre argumentaire en fonction de ces informations, préparez vos questions et montrez votre intérêt pour l'entreprise à votre interlocuteur. • répétez l'annonce si nécessaire et étudiez-la pour vous renseigner le plus possible sur les besoins de l'entreprise et adapter votre réponse pour montrer que vous êtes LA solution. • Entraînez-vous à parler de vous, de votre parcours professionnel, de vos compétences, de vos qualités, de votre formation. • soyez prêt à répondre aux questions les plus courantes qui pourraient vous être posées (voir ci-dessous). • simulez un entretien seul ou avec une personne, filmez-vous pour prendre conscience de vos points forts et de vos axes d'amélioration. Vous pouvez observer différents critères lors de la visualisation de la séquence : – non verbal : c'est-à-dire votre attitude physique : vous tenez-vous droit? Vous êtes plié en deux (les bras croisés par exemple), que font vos mains? Vous souriez? Quel est le ton de votre voix, son volume, sa fluidité? Avez-vous des "contractions" dans la langue, comme un claquement de langue récurrent ou un "quoi" qui marque la fin de vos phrases?… Le but de cette observation est de valider si votre attitude vous rend convaincant, inspire confiance, pouvoir corriger les petits détails qui peuvent interférer avec la qualité de leur "service". – le verbal. Comment votre discours est-il construit? Vos réponses sont-elles suffisamment argumentées? Utilisez-vous les bons termes ? Êtes-vous sûr de vous souvenir de votre parcours, de vos anciens employeurs ? … Vous convaincrez par une cohérence entre votre verbal et votre non verbal.

• préparer les documents à emporter : – deux jeux de CV, un pour vous, un pour l'entreprise. – une photo pour laisser un souvenir visuel de vous à la fin de l'entretien. – tout document venant enrichir votre candidature : des exemples de réalisations, une publication, une thèse en rapport avec l'activité de l'entreprise,… – un bloc note et un stylo

• Préparation mentale. Si l'idée de l'entretien vous stresse particulièrement, ou si vous n'arrivez pas à vous débarrasser d'une idée négative du type "je ne vais pas réussir à vous convaincre". Vous pouvez voir votre entretien. La méthode de visualisation est largement utilisée dans le sport et s'adapte parfaitement à toutes les situations. Détendez-vous en vous mettant à l'aise et en respirant calmement. Ferme tes yeux. Imaginez arriver à l'entretien concentré et calme, voyez comment l'entretien se déroule parfaitement sous forme d'échange, de dialogue, les personnes présentes à l'entretien sont souriantes, tout se passe bien. A la fin, rendez-vous est pris pour reprendre contact, courtoisies, échange de poignées de main dans une ambiance détendue… Cet exercice sera répété plusieurs fois. Évidemment, un exercice de ce style ne dispense pas d'une solide préparation à l'entretien.

• La veille de l'entretien, préparez vos vêtements. Il doit correspondre au poste pour lequel vous postulez.

• Enfin, repérez l'itinéraire jusqu'au lieu de rendez-vous, donnez-vous une marge de temps pour les impondérables (embouteillage, retard de train, etc.). Prévoyez d'arriver 5 à 10 minutes à l'avance. Cela vous permettra de vous "allonger" dans la salle d'attente, de ressentir l'ambiance du lieu, de feuilleter la documentation de l'entreprise. • Si vous vous sentez stressé le jour de l'entretien, faites une petite marche avant d'arriver à votre rendez-vous et concentrez-vous sur votre respiration. Prenez des inspirations et des expirations profondes. Vous pouvez inspirer en comptant jusqu'à 3, tenir en comptant jusqu'à 2 et expirer en comptant jusqu'à 5. La respiration aide à oxygéner votre cerveau et votre corps et calme votre cœur.

Pendant l'entretien :

La première impression est essentielle. Ce que vous pourrez dire plus tard sera enregistré dans votre interlocuteur.

• Soignez votre présentation : votre robe comme nous venons de le voir, votre coiffure, votre rasage ou votre maquillage. • le sourire. • Donnez une poignée de main ferme (mais messieurs, soyez gentils, n'écrasez pas la main de votre interlocuteur, surtout s'il s'agit d'une femme). Si elle a les mains moites, essuyez-les avec un mouchoir juste avant le rendez-vous. • regardez votre interlocuteur. • soyez courtois et diplomate. • écoutez attentivement, n'interrompez pas votre interlocuteur, reformulez ses propos pour vous assurer d'avoir bien compris. • être calme et serein. Évitez tous les tics nerveux tels que les secousses du pied, le tapotement des doigts. Si vous êtes gêné par une question, prenez un peu de temps pour y répondre, reformulez, respirez calmement pour garder le contrôle. Même conseil si le recruteur le presse sur un sujet avec lequel il est mal à l'aise. Prendre du recul, ce n'est pas une attaque contre vous mais pour mieux vous connaître, voire observer votre comportement dans une situation stressante, dans un conflit d'idées. • répondre avec concision aux questions de votre interlocuteur. • Soyez positif dans la façon dont vous vous présentez. • pendant que vous vous adaptez à votre interlocuteur, gardez le fil de votre argumentation, ne perdez pas de vue votre objectif. • posez des questions pour montrer votre intérêt pour l'entreprise, pour le poste et pour vous faire une idée juste de ce qui est proposé. • observez votre interlocuteur pour enregistrer ses réactions à ses propos (surprise, intérêt, ennui, désaccord, etc.). Soyez réactif et sachez adapter votre discours en fonction de leurs réactions. • gardez à l'esprit que vous êtes là pour proposer une solution à l'entreprise, sortez du rôle de demandeur d'emploi. Vous êtes un professionnel. • à l'issue de l'entretien, valider quelles seront les prochaines étapes du recrutement. • Pendant l'entretien, vous pouvez prendre des notes si vous le souhaitez. Certaines personnes aiment avoir un crayon et un bloc-notes dans leurs mains parce que cela leur donne un visage. Vous pouvez également faire noter vos questions dans votre bloc.

Après l'entretien :

• Dès votre sortie de l'entretien, notez vos impressions sur le déroulement de l'entretien, les informations que vous avez recueillies, les points importants qui ont marqué l'échange. Résumez ce qui a été dit. Ces éléments vous aideront à vous préparer pour le deuxième entretien. Notez également les questions qui vous ont dérangé ou surpris afin de pouvoir retravailler vos réponses.

Envoyez une courte note de remerciement à la personne qui l'a reçue. Dans ce document, après avoir remercié la personne de l'avoir accueillie, vous pourrez résumer les attentes du recruteur et confirmer son intérêt pour le poste. Ils vous rappellent la date convenue pour vous recontacter. Si dans les 15 jours suivant l'entretien, vous n'avez pas de réponse. Redémarrez le recruteur.

Les questions les plus fréquentes de l'entretien :

Questions transversales (peuvent amener des réponses sur le parcours professionnel, les compétences, les qualités, la présentation de la vie personnelle, etc. ). Ils nous permettent de mieux vous connaître, de voir comment vous organisez vos réponses. • Parle-moi de toi. Présentez-vous. • Quels sont vos points forts? Vos points faibles?

Les questions sur votre parcours professionnel : Elles vous permettent d'identifier vos compétences, aptitudes et motivations, d'évaluer votre attitude au travail vis-à-vis des employeurs ou dans des situations difficiles.

• Parlez-moi de votre expérience de travail. • Quelle expérience avez-vous dans ce type de travail? • Pourquoi avez-vous quitté votre dernier et précédent employeur? • Quelle expérience professionnelle vous a le plus intéressé? Pourquoi? • Quelle expérience professionnelle vous intéresse le moins? Pourquoi? • Quelle est votre plus grande réussite? • Quel est votre plus gros échec ? • Depuis combien de temps êtes-vous au chômage?

Questions sur la motivation et le projet professionnel : Elles permettent de savoir si le candidat croit en lui et est convaincu qu'il est la bonne personne pour le poste, s'il se connaît bien. Le recruteur validera également si les objectifs du candidat correspondent à ceux de l'entreprise.

• Pourquoi voulez-vous travailler avec nous? • Qu'est-ce qui vous a attiré dans notre annonce ? • Quel genre de travail voulez-vous faire? • Qu'attendez-vous de ce nouveau poste? de notre société? • Qu'est-ce qui vous fait penser que vous réussirez dans ce poste? • Quel est votre objectif de carrière? Comment vous voyez-vous dans 5 ans, 10 ans, 15 ans? • Combien voulez-vous gagner? • Que pensez-vous pouvoir nous apporter?

Autres questions : • quand est-il disponible? • Avez-vous une mobilité nationale? international? • Acceptez-vous des déplacements fréquents?

Questions que vous pouvez poser :

À propos de l'entreprise : • Combien de personnes l'entreprise compte-t-elle? • Quelle est votre facturation? • Quelles sont vos différentes activités? • Quelles sont vos gammes de produits? • Quels sont vos projets à court et moyen terme? • Depuis quand existe-t-il?

À propos du poste : • S'agit-il d'une création d'emploi ou d'un remplacement? • Quelles seront les missions exactes liées à ce poste? • Qui seront vos contacts? • De qui dépendra-t-il? • Quelle est la composition de l'équipe à laquelle vous rapporterez? • Des formations sont-elles prévues lors de leur intégration? • Quel statut aura-t-il? (cadre, superviseur, etc.) • quels sont les horaires de travail?

Rémunération : • Quel salaire proposent-ils? • Est-il fixe, y a-t-il une composante variable? • Comment est calculée cette variable, quel pourcentage représente-t-elle? … • pendant combien de mois?

Recommended For You

About the Author: Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *